Une éco-participation sur les formations est reversée aux colibris

cropped-cropped-logo-dorure-fabienne-goulard_Plan-de-travail-1-copie-2.jpg

Dinacharya : une journée type selon l’Ayurvéda

Dans cet article, je te guide de A à Z afin que tu puisses mettre en place une routine quotidienne ayurvédique appelée dinacharya

Lève-toi avant le Soleil

Comme je l’ai déjà dit, il est très important de se lever avant 6h du matin, ou en tous cas avant le lever du soleil. Se lever avant 6h permet de profiter du moment Vata de la journée, et assure légèreté et bonne humeur pour le reste de la journée. Cela permet aussi de garder du temps pour soi avant d’attaquer la journée. Ce conseil est valable pour tout le monde, peu importe leur dosha dominant.

Prends quelques instants de gratitude

La première chose à faire, lorsqu’on a ouvert les yeux, n’est pas de se lever immédiatement.

Il faut prendre le temps de mobiliser sa conscience, et de « retrouver ses esprits ». Tu peux prendre 5 minutes, pour tenter de te souvenir de tes rêves. Cela permet de faire la transition en douceur entre la nuit qu’on vient de passer, le monde des rêves, et la réalité de cette nouvelle journée qui commence.

Puis tu peux ensuite ouvrir les yeux pour te reconnecter pleinement à la réalité environnante. Pour se mettre dans un état d’esprit positif pour la journée, je te recommande de prendre le temps d’être reconnaissant et d’exprimer ta gratitude pour la nouvelle journée qui commence. Il a été démontré que les personnes qui cultivent la gratitude sont plus heureux que les autres.

Cette étape permet de se mettre dans un état d’esprit positif, et donc d’augmenter les chances d’aborder une journée sous son meilleur aspect.

Lève-toi et étire doucement ton corps

L’étape suivante de cette routine matinale consiste à se lever et à s’étirer. Il faut le faire en douceur, pour ne pas brusquer ou agresser le corps. Pour te lever, je te recommande de commencer par s’allonger sur le côté. Puis, prends appui sur tes bras, pour relever ton buste (cette méthode protège le dos).

Une fois redressé, tu peux t’asseoir sur le bord du lit, pieds au sol.

Ensuite, lève toi lentement. Une fois debout, je t’invite à t’étirer doucement, comme un chat le ferait après avoir dormi. Attention, ici, je ne parle pas de yoga ni d’étirements très poussés. Je parle simplement de faire quelques mouvements pour réveiller le corps, pendant qu’il est encore chaud. Etire principalement les bras, les épaules, et les mollets.

Eliminer les toxines de la nuit

Pendant la nuit, le système digestif est occupé à se nettoyer et à se purifier. Cela signifie que le corps va avoir besoin d’évacuer les toxines traitées et accumulées dans la vessie et le côlon dès le réveil.

Ce geste est très important pour assainir le système digestif, et plus généralement tout l’organisme après la nuit.

On évite ainsi une suraccumulation des toxines dans le corps, donc moins de risques de développer des maladies éventuelles.

Ce geste présente un autre avantage non négligeable : le premier passage aux toilettes permet une première remise en route de tout le système d’évacuation du corps, des voies urinaires et anales. La libération de l’espace dans la vessie permet également de remettre en route les fonctions rénales, les reins peuvent reprendre leur travail, puisque la vessie peut de nouveau stocker l’urine nouvellement créée.

Le nettoyage matinal

Viens le moment de se laver, puis de se nettoyer le visage, avec de l’eau chaude.

La douche peut avoir lieu le matin ou le soir. Cela dépend souvent des habitudes, et cette habitude varie selon les régions du monde. L’Ayurvéda recommande traditionnellement de se laver le soir, pour enlever la saleté de l’extérieur et la transpiration produite lors du travail, mais la seule recommandation véritablement obligatoire est de se laver une fois par jour.

Le moment reste, finalement, au choix de chacun. Si tu choisis de te laver le matin, tu devras te laver à l’eau chaude, et ce, peu importe ton dosha dominant. Lorsqu’on sort de la chaleur du lit, se laver à l’eau froide va créer un choc thermique qui agresse la peau. L’Ayurvéda donne aussi des indications sur la façon de se laver :

  • Les Vata et les Kapha devront préférer un bon bain chaud ou une douche bien chaude, souvent à une température supérieure à 37°C. Les Vata et les Kapha ont tous deux besoin de s’exposer à la chaleur, pour mieux la conserver.
  • Les Pitta devront prendre une douche, chaude également, mais pas trop. Une douche entre 35 et 37°C est parfaite le matin, pour ne pas créer un choc thermique en sortant du lit, et sans pour autant trop chauffer l’organisme. En revanche, si tu es Pitta et que tu préfères te laver plutôt le soir, une douche tiède sera alors recommandée, pour rafraichir le corps et faire descendre un peu sa température après une journée de travail.

Pour le savon, je te recommande d’utiliser des savons de bonnes qualités, 100% naturels et surgras type savon d’alep ou savon ayurvédique aux plantes.

En revanche si tu prends plutôt ta douche le soir, tu t’aspergeras le visage au-dessus du lavabo. Tu utiliseras de l’eau tiède à chaude pour ne pas agresser la peau du visage. Tu peux recommencer l’opération 6 fois au total, pour bien te débarrasser de la transpiration de la nuit.

L’usage de savon au niveau du visage est déconseillé, car il assèche la peau. Utiliser de l’eau chaude est suffisant pour se débarrasser des impuretés de la nuit, réveiller et hydrater la peau.

Brossage des dents et nettoyage de la langue

Il est fréquent de se réveiller avec une mauvaise haleine, ou qu’on remarque une sorte de couche blanche qui recouvre la langue.

Cela montre à quel point la langue peut être un terreau pour les mauvaises bactéries. Pourtant, beaucoup d’entre nous ne brossons que rapidement notre langue, avec notre brosse à dents, sans porter trop d’attention à cette partie de la bouche.

Gratter la langue est aussi important que se brosser les dents. Selon l’Ayurvéda, toutes les toxines prennent naissance dans la bouche. Quand on dort, pendant la nuit, les bactéries, les restes de nourriture, les champignons, les cellules mortes et les toxines se multiplient sur la surface de la langue. C’est ce qui explique, d’ailleurs, l’haleine souvent désagréable du matin.

Lorsqu’on laisse les bactéries de la langue s’accumuler, les toxines se répandent et migrent vers le système gastro-intestinal, pour ensuite se propager dans le reste du corps. Ces toxines, aussi appelées Amas, sont présentes sous la forme d’un manteau blanc, ressemblant à du mucus. On le voit parfois sur la langue, mais on ne le voit jamais migrer vers l’intérieur du corps. Si on ne gratte pas la langue pour décoller ces toxines le matin, elles sont absorbées soit par la langue, soit par la déglutition, et pénètrent alors dans l’organisme. Ces toxines causent un affaiblissement du feu digestif, du système immunitaire, et réduit les capacités à assimiler les nutriments.

Tout ce désordre peut entraîner un surpoids, de l’acné, des maladies, une constipation, des gaz, des ballonnements, et bien d’autres désagréments.

Au contraire, se gratter la langue tous les matins améliore la santé bucco-dentaire, prévient de nombreuses infections, renforce l’immunité, augmente la production de salive, mais améliore également la perception du goût et la digestion.

Lorsqu’on gratte la langue, les papilles aident à activer la partie basse des intestins pour initier une élimination complète après la nuit.

C’est extrêmement important pour se détoxifier, car on évacue les restes de nourriture inutile et on prépare le feu digestif pour la nouvelle matinée.

Une autre raison pour laquelle il est important de gratter sa langue, est liée au plaisir de manger. En effet, des études ont montré que le grattage de la langue abaisse le niveau de microbes présents dans la bouche, ce qui nous rend plus sensible au goût. Ces études ont démontré que la sensation du goût se trouve grandement améliorée après deux semaines d’utilisation d’un grattoir à langue.

Le moins de couche blanche on trouve sur la langue, le mieux on peut apprécier le goût de la nourriture.

Ce facteur joue également dans le contrôle du poids. Puisque le cerveau perçoit mieux les saveurs du repas, il envoie un signal à la personne, qui se sent rassasiée plus vite.

Très souvent, on mange trop, car on veut percevoir le goût de la nourriture plus longtemps. On n’a pas nécessairement faim, mais on veut garder en bouche la sensation du sucré ou du salé.

Il existe différents types de grattoirs de langue. Les textes anciens ayurvédiques recommandent de se procurer un grattoir fait soit de cuivre, d’or, d’argent, d’étain, ou de laiton. Les grattoirs en or pur ou en argent véritable sont très onéreux, l’étain et le laiton ne sont en général pas très agréables à utiliser, ce qui fait des grattoirs en cuivre la meilleure option, ou du moins, la plus populaire. Le cuivre a en plus des propriétés antibactériennes.

Toutefois, il fait partie de la famille des métaux lourds, ce qui risque de créer des toxines de métaux lourds dans l’organisme. Cela peut entraîner des symptômes tels que la fatigue, d’importantes variations émotionnelles, de l’anxiété et des problèmes reproductifs. De plus, il faut savoir que les femmes sont plus sensibles à l’accumulation de cuivre à cause des œstrogènes, qui augmentent la rétention du cuivre dans l’organisme. Aussi, il est de plus en plus proposé d’utiliser des grattoirs faits en acier inoxydable, qui semblent être la meilleure option pour la santé.

Nettoyage de la bouche avec un bain de bouche à l’huile

Le bain de bouche à l’huile appelé Gandush est une pratique visant à supprimer les toxines, et qui compte bon nombre de bénéfices, à la fois pour la bouche, et pour le reste du corps.

Concernant l’aspect buccal, le bain de bouche à l’huile permet de traiter et prévenir les caries dentaires, améliore l’haleine, blanchit les dents, enlève les tâches dentaires, soigne les saignements, et renforce les gencives et la mâchoire.

Concernant l’aspect digestif, cette pratique permet d’éliminer les toxines solubles dans l’huile, améliore la digestion, prévient les inflammations et renforce le système immunitaire.

Ici, une précision s’impose quant au type d’huile, qui doit être choisie en fonction de ton dosha dominant.

Quelle huile choisir ?

  • Pour le dosha Vata, l’huile de sésame est conseillée, car elle réchauffe et permet de s’ancrer à la terre.
  • Pour le dosha Pitta, l’huile de coco est recommandée, car elle est rafraîchissante et contrebalance les aspects ardents de Pitta.
  • Pour le dosha Kapha, on recommande également l’huile de sésame, qui permet de réchauffer le feu digestif. Bien sûr, on peut changer l’huile en fonction de la saison. En général, on utilisera l’huile de sésame pendant les mois froids, et l’huile de coco pendant les mois chauds.

C’est vraiment une technique très efficace qu’on n’est pas obligé de pratiquer tous les jours. Ca peut être une fois par semaine par exemple ou chaque jour pendant 3 semaines (comme une cure).

Boire de l’eau chaude à jeun

Après le lever, le nettoyage du visage, le passage aux toilettes, le brossage des dents, le grattage de la langue, le bain de bouche à l’huile, il est temps de boire quelque chose de chaud.

L’eau chaude avec du citron nettoient le corps, dissolvent les particules d’Amas dans le système, stimulent le feu digestif, et renforcent le métabolisme.

Tu as sûrement remarqué, lorsque tu fais la vaisselle, que l’eau chaude est nettement plus efficace pour enlever les restes de nourriture et de gras sur la vaisselle, que l’eau froide.

Cela est vrai aussi pour le corps. Le corps absorbe plus facilement l’eau chaude, la rendant immédiatement disponible et plus hydratante.

Le corps n’a pas besoin de mobiliser un surplus d’énergie pour réchauffer l’eau, ce qui laisse plus d’énergie pour s’occuper d’autres problèmes éventuels.

Boire de l’eau chaude qui a été bouillie nettoie le système lymphatique, assouplit les tissus raides, et permet aux tissus profonds de se dilater, de se nettoyer et de s’hydrater.

Cela permet aussi de réparer le système digestif.

Pendant la nuit, le corps a tendance à se déshydrater. Le matin est le moment de la journée où l’organisme a le plus besoin de l’eau chaude. Elle permet de prévenir la constipation, en hydratant les organes internes, ce qui est particulièrement important pour les constitutions de type Vata. Cela permet aussi d’hydrater les peaux sèches chroniques de l’intérieur, leur redonnant de l’éclat.

Boire de l’eau chaude permet aussi de renforcer le feu digestif. Si tu verses de l’eau froide sur ce feu, tu éteins ces flammes.

En revanche, si tu alimentes ce feu avec de l’eau chaude, il brûle de façon plus ardente le reste de la journée. Donc tu digères mieux, et assimiles mieux tes repas. De même, tu bénéficieras d’une meilleure digestion en buvant de l’eau chaude, car boire de l’eau chaude force à boire lentement.

Ce breuvage d’eau chaude sera différent en fonction de ton dosha dominant :

  • Vata : eau chaude + jus de citron + gingembre

  • Pitta : eau chaude uniquement

  • Kapha : eau chaude + gingembre

Méditer

Arrive le moment de la méditation.

Il n’est pas très important de méditer longtemps. 10 minutes chaque jour suffisent. Il est même plus efficace de méditer 10 minutes par jour plutôt qu’une heure d’un coup 1 fois par semaine.

Concernant la méditation, je t’invite à rechercher des méditations guidées sur youtube ou sur des applications spéciales. Il y a beaucoup de méditations guidées gratuites sur internet et pour commencer, c’est parfait !

Je te laisse faire tes propres recherches car nous n’avons pas tous les mêmes sensibilités et les mêmes attentes, ni les mêmes croyances. Il y a des méditations plus terre à terre et d’autres plus spirituelles. A toi de faire ton choix !

Pratiquer le yoga postural

Je te recommande de pratiquer une activité physique quotidiennement. Dans l’idéal, tu devrais faire de l’exercice avant 10h du matin.

La pratique du yoga fait entièrement partie de l’hygiène de vie ayurvédique. 30 minutes quotidiennes suffisent.

Le Petit Déjeuner

Après le yoga, c’est le moment de reprendre des forces.

Si tu peux attendre 30 minutes après la fin des exercices pour prendre le petit-déjeuner, c’est mieux. Ensuite, je t’invite à te préparer un bon petit-déjeuner revitalisant. Dans l’idéal, le petit-déjeuner doit être chaud ou à température ambiante.

 

Garde en tête que tu n’es pas obligé de respecter exactement cet ordre précis, mais c’est un exemple de routine matinale type.

Je t’invite à télécharger la fiche d’une journée type en cliquant ICI !

Si tu souhaites aller plus loin et en savoir davantage sur l’Alimentation Ayurvédique, tu peux découvrir mon article Alimentation Ayurvédique : 5  principes fondamentaux de l’impact de la nourriture sur notre santé.

Clique ICI pour le lire !

J’espère t’avoir inspirée au travers de cet article et continuer de le faire avec les suivants.

Namaste !

Formation Offerte

"7 JOURS POUR APPRENDRE LES FONDAMENTAUX DU MASSAGE SELON L'AYURVÉDA (MÉDECINE ANCESTRALE DE L'INDE)"

by Fabienne G.

by Fabienne G.

Formatrice et Responsable de l'Ecole de Massage Shan'ti

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Résoudre : *
27 + 24 =